Comment choisir son sérum anti-imperfections ?

Qu’est-ce qu’un sérum anti-imperfections ?

Chaque peau a ses petites imperfections : boutons d’acné, points noirs, taches, etc. Elles sont surtout dues à une production anormale de sébum ou une hydratation insuffisante. Les soins cutanés existent pour corriger et prévenir ces problèmes. Les sérums anti-imperfections abondent sur le marché, ce qui rend le choix difficile. Toutefois, en comprenant leur action, vous trouverez facilement le produit adapté à votre peau.

Pourquoi utiliser un sérum anti-imperfections ?

Le sérum est parfois oublié dans les soins de beauté quotidiens. Il joue pourtant un rôle important dans le concept de la peau parfaite. Le sérum est un soin visage intensif qui apporte une action traitante à la peau et complète la crème hydratante. Il a pour objectif de traiter des problématiques cutanées bien précises. Les formules des sérums visages contiennent généralement moins d’eau que les crèmes, sont plus chargées en actifs et pénètrent plus profondément dans la peau.

Le sérum anti-imperfections agit d’abord en surface et résout les problèmes de lésions cutanées. Il aide à faire disparaître les imperfections, régule la production de sébum et limite également les marques résiduelles pouvant laisser ensuite des taches brunes sur la peau. Choisissez des formules aqueuses, avec des actifs comme l’arbre à thé (ou tea-tree), le zinc et l’acide salicylique.

Agissant en profondeur, ce type de produit :

Hydrate la peau ;

Apporte une protection supplémentaire contre les agressions extérieures ;

Pénètre jusqu’au derme et soulage les capillaires sanguins.

Les inflammations des boutons sont apaisées et les grains de peau sont uniformisés.

Un sérum anti-imperfections peut aussi avoir un effet anti-âge. Son action antitache et anti-acné rend la peau plus claire et le teint uniforme. L’acide salicylique retrouvé dans les soins cutanés lutte contre les bactéries et les cellules mortes, rendant la peau plus saine. Agissant sur le renouvellement cellulaire, il assouplit et tonifie l’épiderme. Les huiles essentielles envoient aussi leurs actifs jusqu’au derme, garantissant un effet antioxydant puissant.

Quand est-ce qu’il faut utiliser le sérum ?

Un sérum anti-imperfections est connu pour sa lutte contre l’acné. Celle-ci apparaît vers l’adolescence, mais aussi à l’âge adulte, appelée alors acné hormonale.

Il existe des traitements médicaux contre l’acné, mais ils peuvent s’avérer lourds. Le sérum se présente ainsi comme une solution plus douce et pratique. D’ailleurs, il entre dans la routine quotidienne, surtout pour les femmes. Les enfants peuvent commencer à l’utiliser dès l’âge de 13 à 14 ans, parfois moins.

La surproduction de sébum peut être observée sur tous les types de peau. Le processus est d’ailleurs accentué par l’exposition au soleil, le stress et la pollution urbaine. Parfois, il s’agit de dépôts s’accumulant dans les pores ouverts au lieu d’avoir des boutons. Des microkystes ou des points noirs peuvent donc se former.

Pour choisir le sérum adapté à son type de peau, il est nécessaire de consulter un dermatologue. Un produit peut en effet avoir une action ciblée selon la manifestation des boutons. Ceux-ci sont parfois des pustules, des papules, des nodules, des comédons ou des rosaces.

Quel type de produit est le plus adapté ?

La performance d’un sérum anti-imperfections est avant tout définie par ses ingrédients. Pour protéger et entretenir la peau, les éléments suivants font partie des actifs efficaces :

  • L’acide salicylique ;
  • La niacinamide ;
  • L’acide hyaluronique ;
  • Le zinc;
  • Les acides de fruits (AHA, BHA).

Ces composants maintiennent l’équilibre de la peau et du film hydrolipidique.

Les huiles essentielles apportent aussi leur contribution grâce à leur richesse nutritionnelle. L’extrait de noisette possède des acides gras semblables au sébum, ce qui permet de réguler la production de celui-ci. Non comédogène, il a aussi la capacité de resserrer les pores et de rendre la peau plus souple. L’huile essentielle de palmarosa, choisie à spectre large, a un pouvoir détoxifiant. C’est à la fois à un antibactérien et un antifongique. L’arbre à thé, quant à lui, fait partie des anti-inflammatoires végétaux.

N’oubliez pas la vitamine E qui est parfois présentée sous le nom de Tocophérol. Elle joue le rôle d’antioxydant et de conservateur dans un sérum.

Pour votre bien-être et celui de l’environnement, choisissez un produit biologique.

Comment bien appliquer le sérum anti-imperfections ?

Les sérums anti-imperfections se présentent généralement sous forme de petits flacons. Une quantité infime suffit d’ailleurs au soin du visage puisque les principes actifs sont très concentrés.

  • Comptez entre deux ou trois gouttes pour le rituel journalier ;
  • S’il s’agit d’une application localisée, une seule goutte est nécessaire ;
  • Il faut éviter d’en appliquer sur la zone autour des yeux ;
  • En cas de contact avec les yeux, un rinçage abondant est requis ;
  • Intégrez le produit dans la routine de beauté pour obtenir un résultat rapide et efficace ;
  • Il s’applique généralement le soir, au moment où le corps se repose.

C’est à cette période que les cellules se renouvellent et corrige les dommages causés en cours de journée. D’un autre côté, le sérum ne doit pas être exposé au soleil.

Le sérum anti-imperfections s’applique après le produit nettoyant et la crème hydratante. Leurs effets se complètent d’ailleurs. Pour le faire pénétrer dans la peau, lissez le produit puis tapotez les zones à soigner.

Découvrez encore plus de conseils sur l’acné par ici