Comment et par quoi commencer le zéro déchet ?

Bien plus qu’une tendance pour se donner bonne conscience, la démarche zéro-déchet est un véritable style de vie au quotidien. “Le plastique a inondé notre vie : on peut le trouver dans les emballages de produits, les ingrédients cosmétiques, les textiles vestimentaires ou les matériaux de construction. Plus largement, notre “société du tout-jetable” est marquée par les objets à usage unique et l’obsolescence programmée. Un non-sens écologique encouragé par la société de consommation. Au quotidien, à notre échelle, nous pouvons dès maintenant changer nos habitudes pour réduire la consommation de plastique et rechercher des alternatives” Greenpeace.

Qu’est-ce que la démarche zéro-déchet ?

La démarche zéro déchet (ou zero waste en anglais) vise à réduire la consommation de manière générale, mais plus particulièrement la consommation de matières non recyclables.

C’est un ensemble de pratiques qui vise également à réduire l’utilisation de produits et de services à usage unique pour réduire l'empreinte carbone de votre style de vie.

On peut résumer la tendance zéro déchet aux “5R” :

    • Refuser les goodies, échantillons, tickets de caisse … Tout ce qui vous est proposé gratuitement mais dont vous n’avez pas l’utilité.
    • Réduire les achats, surtout ceux comprenant des emballages non-recyclables. La pratique de l’achat en vrac et en bocaux est donc recommandée.
    • Réutiliser en privilégiant des produits réutilisables (essuie-tout, mouchoirs, gourdes…) plutôt que des produits jetables à usage unique.
    • Redonner à la terre en compostant et triant les déchets organiques par exemple. C’est essentiel de favoriser la protection des écosystèmes pour enrichir nos sols.
    • Recycler les déchets que vous n’aurez pas pu éviter. 

5 R zéro déchet

Par quoi commence la pratique du zéro déchet ?

Si c’est évident que l’environnement nécessite toute notre attention, rares sont les personnes qui sautent le pas d’un mode de vie plus responsable. C’est pourtant assez simple grâce aux nouvelles marques et entreprises à missions de trouver les produits adéquats. Il est évident qu’il faut se fixer des objectifs raisonnables et atteignables en matière de zéro déchet pour ne pas se décourager.

Le but est d’y aller progressivement pour ne pas trouver cela irréalisable. 

Les astuces simples pour un quotidien plus zéro déchet 

1/ Réutiliser les bocaux pour vos pique-niques

C’est ultra simple et multifonction selon leurs tailles. Retirez les étiquettes et stérilisez vos bocaux pour leur donner une seconde vie. Ensuite, laissez place à votre imagination pour vos pique-niques ou vos apéros à la page : Verrines, tapenades, crudités.

Le petit plus : puisqu'ils sont hermétiques, vous pouvez facilement les refermer et les emporter avec vous.

Réutilisation bocaux apéro
Réutilisation bocaux pique nique
 

2/ Achetez au maximum en vrac pour limiter le suremballage

Soutenez les épiceries vrac et les petits commerces de proximité. Les produits bio sont souvent moins chers en vrac et cela vous permet de choisir la quantité dont vous avez vraiment besoin. 

3/ Allonger la durée de vie de vos objets 

Difficile de faire durer ses objets à l'ère de l'obsolescence programmée et de la surconsommation. Néanmoins, avant de jeter et de remplacer, voyez s'il est possible de réparer, recoudre, retoucher. Faites-vous aider par un professionnel si besoin.

4/ Privilégier la seconde main 

La seconde main est un bon moyen de faire des économies. La meilleure approche est de se demander si vous en avez réellement besoin. Ce type de réflexe évitera d'alimenter des phénomènes comme la fast-fashion. Pour acheter vos appareils numériques, le reconditionné est une bonne solution, cela limitera la pollution numérique. Enfin, maintenant, il est extrêmement facile de trouver des vêtements de seconde main très tendance et peu chers sur des plateformes en ligne comme Vinted mais aussi en braderie ou dans des magasins type friperies vintage.

Les accessoires zéro déchet

L’accessoire le plus utilisé par les adeptes du zéro-déchets, c’est bien évidemment la gourde. Les bouteilles d’eau sont responsables d’une grande partie de la pollution plastique et notamment celle des océans. Si on ajoute les emballages des packs et le sac de course dans lequel vous l’avez mis, on se rend vite compte que c’est le plus gros problème à résoudre.

1/ La gourde isotherme 

La gourde est l’accessoire qu’il vous faut. Dans la plupart des cas, l’eau du robinet est parfaitement saine et potable. Il est donc recommandé d’utiliser une gourde à remplir soit même plutôt que des bouteilles d’eau qui vont polluer inutilement. 

Vous trouverez une gourde en inox parfaite pour remplir ce rôle et faire le premier pas dans votre démarche zéro-déchets en suivant ce lien.

2/ Les carrés et ronds démaquillants

Finis l’utilisation de cotons démaquillants industriels et polluants. Même si le coton est une matière naturelle, il faut savoir que ce n’est pas pour autant une matière écologique. En effet, son exploitation très énergivore est l’une des plus polluantes de la planète. 

Voici quelques explications : 

  • 75 % de la production de coton mondiale est réalisée en utilisant des pesticides
  • Le coton est souvent blanchi grâce à du chlore ou à partir de métaux lourds, par exemple le plomb et le chrome. 
  • La production d’un seul kilogramme de coton nécessite jusqu’à 20 000 litres d’eau !

Lorsque l’on sait qu’une Française utilise en moyenne 6 cotons jetables quotidiennement par jour pour son démaquillage, cela représente plus de 160 000 cotons au cours de sa vie

Il faut passer au modèle réutilisable pour réduire votre consommation quasi-quotidienne de ces cotons démaquillants. 

Les carrés et ronds démaquillants, souvent fabriqués à partir de coton bio et éthique, sont parfaits pour réduire votre consommation. 

3/ Le sac de course en lin bio 

Qui dit réduire les déchets plastiques dit réduire les achats de sacs de course. En optant pour un sac réutilisable et robuste comme le sac de course en lin bio, vous allez pouvoir non seulement réduire votre consommation de plastique, mais également réduire vos achats de sacs (donc le montant du ticket de caisse).

4/ La brosse à dent en bambou

La brosse à dent en bambou est une alternative à la brosse à dent en plastique classique. 

Chaque année, près de 5 milliards de brosses à dents en plastique sont jetées dans le monde. Par leur petite taille, les brosses à dents ne sont pas recyclées… et finissent dans nos décharges, ou pire, dans nos océans. Une brosse à dent met environ 500 ans à se dégrader. 

Les brosses à dents en bambou sont entièrement compostables et recyclables. Les brosses Cap Bambou sont fabriquées dans un bambou qui ne favorise pas la déforestation et les forêts y sont gérées de façon responsable. 

5/ Les protections hygiéniques écologiques

En moyenne, une femme utilise entre 10 000 et 15 000 produits menstruels au cours de sa vie. Engendrant 45 milliards de déchets par an. 

Les protections hygiéniques sont régulières sujettes à des polémiques sur leurs dangers pour la santé. Depuis plusieurs années, l’émergence d’alternatives réutilisables et écologiques permet aux femmes de réduire leur impact écologique et de préserver leur santé.

Vous pouvez choisir des serviettes hygiéniques lavables, une cup menstruelle ou bien une culotte menstruelle. À vous de trouver la protection qui vous convient le mieux.

La démarche zéro-déchets peut être accompagnée de beaucoup d’autres accessoires que vous pourrez découvrir avec le temps.

Les cosmétiques et produits zéro-déchet

Si vous souhaitez encore plus entrer dans la tendance zéro-déchets, il faudra songer à une modification drastique des produits que vous utilisez au quotidien.

La salle de bain est le principal poste de déchet dans une maison. Effectivement, les différents cosmétiques industriels sont fréquemment contenus dans des emballages non recyclables en plus d’être parfois des produits de piètre qualité.

1/ Le shampoing solide

C’est la star des salles de bain pour les adeptes de la mouvance zéro-déchets. Et pour causes, ses avantages sont nombreux :

  • Format pratique à utiliser et à transporter avec vous
  • Ingrédients naturels et issus de l’agriculture biologique
  • Formules courtes respectueuses de l’environnement
  • Emballages recyclés et recyclables
  • Efficacité prouvée pour différents types de cheveux

Pour commencer votre nouvelle routine beauté zéro-déchets, c’est par ce shampoing solide qu’il faut commencer.

Les avantages de la démarche zéro-déchets

C’est assez simple de dresser une liste (non exhaustive) de tous les avantages d’adopter ce mode de vie zéro déchet :

  • Écologique et en phase avec les défis d’aujourd’hui.
  • Économique, car plus besoin d’acheter de nouveaux produits en permanence.
  • Sain pour votre corps dans le cas des cosmétiques. "Le zéro déchet nous invite souvent à revenir à des produits bruts, peu transformés, ou à la composition plus simple. C’est notamment vrai dans la salle de bain et les produits d’entretien, et l’on peut même faire certains produits soi-même. Cela vaut également pour l’alimentation. En évitant les emballages, on réduit aussi notre exposition aux plastiques. Bref, on sait mieux ce qu’on met à l’intérieur de soi, sur soi et autour de soi." Zéro Waste Paris
  • Pratique, car tout est réutilisable, donc plus besoin de passer votre samedi dans les centres commerciaux.